Grades nazis et communistes

Des grades aux formes presque identiques, mais pas seulement ; l’emplacement aussi. Pas d’épaulettes, ni d’autres insignes de grades sur les bas ou haut de manches, mais, et pour les 2 camps, les pattes de cols.

Exemples :

soviet collar tabs ranks

URSS

 

9501fb2386f5bcefebc38668ec358e1f

SS

 

16494824566_b6e1e60f5e

SA & NSDAP

 

Des grades qui font appel à des formes géométriques, petits carrés notamment, bien différents des grades occidentaux comme orientaux (Chine, Japon) fait de « sardines », de galons, d’étoiles, de couronnes (pour les royaumes, Grande-Bretagne notamment).

Ce n’est pas qu’une coïncidence. Ils ont été créés en même temps à la suite du 1er pacte germano-soviétique, celui qu’on oublie toujours, celui de Rapallo de 1922 à 1932.

La seule différence notable est que les grades soviétiques de cette forme sont communs à toutes les armes soviétiques à l’exception de la Marine qui conserve ses galons de bas de manche semblables à ceux de toutes les autres marines du monde. Les grades de type nazi ne concernent pas la Wehrmacht et ses différentes armes (Heer, Luftwaffe*, Kriegsmarine), mais seulement la SS et toutes les organisations nazies paramilitaires, SA, Hitlerjugend, etc…

 

 

* La Luftwaffe, considérée cependant comme une armée politisée (Gœring) est d’ailleurs intermédiaire entre le reste de la Wehrmacht et les troupes nazies proprement dites. En effet, on y trouve aussi à la place des traditionnelles Kragenspiegel, des pattes de cols comparables à la SS. Le jaune de la Luftwaffe à la place du noir de la SS, et des ailes à la place des carrés.