Rien compris !

15380359_10207849147491667_1583861237868373438_n

Et c’est bien le problème de l’extrême-gauche, des communistes, frappés eux-aussi du tabou de la sexuel-répression, de ne pas admettre la réalité surpopulatoire et de se montrer malthusiens qui plus est, suprême contradiction. En effet, ce qui caractérisait la pensée de Malthus*, c’était justement de croire que trop de pauvres amènerait la révolution. On ne pourra vraiment le vérifier puisque l’excédent de surpopulation s’évacua ensuite vers les colonies ; quand à la Révolution Française, elle est essentiellement bourgeoise.

D’ailleurs, la bourgeoisie a vite compris que la Surpopulation n’est pas un problème, bien au contraire.

En effet, la richesse des riches repose sur l’exploitation des pauvres et plus ces derniers sont nombreux…

C’est le cas en matière de travail et pourtant Marx l’avait bien compris avec sa théorie de la « réserve » de main d’œuvre agrandie par l’immigration qui casse salaires et conditions de travail.

C’est aussi le cas en matière de logement. Plus de loyers, avec tendance à la hausse, pour les propriétaires bourgeois. Et la valeur de l’immobilier en hausse aussi.

Or, ces cons de bolchos (et d’anars de Gauche), tous des bourgeois d’ailleurs, ce qui expliquerait d’ailleurs ces trahisons, comme pour l’immigration, sont donc pour la Surpopulation et veulent faire croire naïvement que ça générerait la Révolution. Le seul cas actuel de Révolution liée au nombre est au Vénézuela où leur pote Chavez qui n’a rien fait pour le planning familial voit en conséquence se développer le chômage et la pauvreté et c’est le fait… des communistes. La Révolution est ainsi engendrée… mais contre eux, bande de cons !

Mai 68 ne fut possible que parce que c’était des fils de bourgeois et des ouvriers aisés à une époque où le chômage (et l’immigration) était quasi nul. Et c’est bien d’ailleurs pour empêcher de nouveaux mai 68 que Chirac, Giscard, Durafour (ministre du Travail justement) instaureront en 1975, 76 le regroupement familial. On voit donc bien là que la Surpopulation éloigne au contraire le risque d’une révolution anti-bourgeoise (alors qu’elle génère une révolution anti-communiste au Vénézuela) et que c’est justement lorsqu’il n’y a pas de Surpopulation que le risque de Révolution anti-bourgeoise est le plus fort.

L’auteur de ce slogan sur ce mur a donc tout faux et n’a rien compris !   

 

 

 

* Malthus : http://poilagratter.over-blog.net/article-26946981.html