Comme d'habitude !

En direct - 61% des Français souhaitent rectifier le résultat au second tour

Sur Europe 1, l'ancienne ministre de l'Education nationale et candidate à Villeurbanne explique la débâcle du PS et de LR par la "logique quinquennale" qui place les législatives dans la foulée de la présidentielle. Emmanuel Macron "a ses raisons de séduire et de paraître attractif, il y a une volonté des Français de lui donner une cohérence nationale".

http://www.lefigaro.fr

Déjà vu au 2ème tour des Présidentielles de 2002 et des Régionales de 2015 ! Les cons qui s'était abstenus au 1er tour veulent se déplacer au 2ème pour saboter la Démocratie. Il s'agit principalement de bourgeois qui ne votent... que pour ça !

Et là-aussi ce sera le cas puisque les riches, bien qu'estimant Macron comme un des leurs, sont quand même quelque peu surpris de voir tous ces gens issus de la "société civile", nombre venant même d'assez bas ; comme Macron lui-même d'ailleurs, et les bourgeois n'aiment pas (moi non plus) les arrivistes ; et même des cités à voir le nombre très important de maghrébins parmi eux.

Fallait voter MLP, bande de cons, y'en avait moins. Voir les bourgeois s'en inquiéter, ce que zappe bien évidemment le journaliste (faut une fois de plus lire entre les lignes) après s'être inquiété de la montée du FN est justement ce sur quoi surfe actuellement Bayrou. Là-aussi les journalistes zappent l'analyse car Bayrou est loin de jouer au con comme l'affirment certains car Bayrou a parfaitement compris la même chose que moi et que ces bourgeois qui s'inquiètent de l'arrivée des cités au Palais Bourbon.

Bayrou provoque le premier couac du quinquennat

L'exécutif s'efforce de déminer la polémique entre le premier ministre et le ministre de la justice, qui bénéficie pour l'instant d'un statut à part au sein du gouvernement. " Le premier ministre met en œuvre cette polémique, euh, cette politique...

http://www.lemonde.fr