Paradoxes ou contradictions ?

 

Le paradoxe des climatiseurs qui réchauffent la planète

Plus il fait chaud, plus il y a de climatiseurs... et plus il y a de climatiseurs, plus il fait chaud. Tel est le cercle vicieux de la climatisation, contributeur discret mais croissant au réchauffement de la planète.

https://actu.orange.fr

Il s’agit en fait de contradictions et non pas de paradoxes*. Exemple :

Les émissions de CO2 liées à l'énergie repartent à la hausse en 2017

Les émissions mondiales de gaz carbonique liées à l'usage de l'énergie sont reparties à la hausse en 2017, après trois années de stagnation, a indiqué jeudi l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Ces émissions en provenance du secteur électrique, des transports ou encore du bâtiment, ont progressé de 1,4% l'an dernier pour atteindre 32,5 gigatonnes, selon les données provisoires de l'agence énergétique basée à Paris.

https://actu.orange.fr

Car plus on fait d’éoliennes, plus l’économie faite est dépensée par l’augmentation de la population, qui implique une augmentation des producteurs et des consommateurs et une augmentation de la pollution… et une augmentation SUPERIEURE à l’économie réalisée par les éoliennes !

Eoliennes qui ne serviront à RIEN tant que l’on ne luttera pas sérieusement contre la SEULE et VERITABLE cause de la pollution : la Surpopulation même pas nommée nommément dans ces 2 articles alors qu’elle est pourtant patente et plus que largement sous-entendue à Hong-Kong !

Continuez à ne pas faire suivre, bande de cons !

 

108399396_o

 

 

* Il faudra expliquer à ces abrutis de journalistes quelle est la différence entre un paradoxe et une contradiction !