Les conneries écolo sur le plastique (2)

Et maintenant, la cerise sur le gâteau. En 1950, on venait à peine de dépasser le 1er milliard d’habitants sur Terre. Si on revient donc en supprimant le plastique aux standards des produits et bien de consommation de l’époque en remplaçant le plastique par le métal ou le bois avec 7 milliards d’humains, soit on détruit les dernières forêts qui restent, soit en remet en service l’exploitation du fer et de ce qui va avec, c’est-à-dire le charbon. Ce n’est plus le FREXIT, ni même l’abandon de l’UE ou le retour à la CEE, c’est le retour à la CECA… des années 50 justement.

Le TGV est en plastique, pas un seul truc en plastique dans une 231 Pacific !

Sauf que le plastique est bien plus économique (et moins polluant) à produire que les mêmes pièces en métal ou en bois. Ces dernières sont aussi beaucoup plus cher et c’est justement lorsque le plastique a remplacé bois et métal que le prix de vente de tout un tas de biens de consommation est devenu abordable pour le plus grand nombre. Alors, quand on pense qu’aujourd’hui, ces mêmes biens de consommations, pourtant en plastique, redeviennent à nouveau difficilement abordables pour les plus pauvres, je vous dis pas l’incroyable misère qui s’abattrait sur le Peuple si ces mêmes objets n’étaient à nouveau plus disponibles qu’en bois ou en métal et à quel prix ???

Sauf que le tas de cons de bobos faux écolos des beaux quartiers, ça leur vient même pas à l’esprit !

Et surtout, et une fois de plus, tout ça n’est qu’alibi à la con pour ne surtout pas parler et admettre qu’il y a Surpopulation !

Le plastique est bien plus économique (et moins polluant) à produire disais-je, mais l’utilisation de ses remplaçants (qu’il a remplacé), l’est encore bien plus puisque ce sera la disparition des dernières forêts et avec le métal, le retour du charbon pour le fondre… à moins que vous ne préféreriez le pétrole de schiste ; à vous de voir, bande de cons !