Adultère autorisé par l'Eglise, interdit par la République - candaulistes

1790 : interdiction des festivités du Carnaval sous la Révolution (D'après " Le Figaro : supplément littéraire ", paru en 1911) A peine a-t-elle éclaté, que la Révolution abolit dès 1790 les festivités jadis légendaires se déroulant durant les trois semaines du Carnaval, prohibant tout port de masques et déguisements dans les rues pour lui préférer et encourager celui du bonnet rouge et des piques...

http://candaulistes.canalblog.com