du mouvement

Près de cinq mois après le début du mouvement, un tiers des services d'urgence sont en grève

Le collectif Inter-Urgences, à l'origine de ce mouvement social inédit, dénombrait vendredi 218 services d'urgence en grève. La ministre de la santé promet des mesures à la rentrée. Lyon, Vesoul, Verdun, Mulhouse, Bastia, Pau..., au fil des jours, la liste des services d'urgence en grève ne cesse de s'allonger.

https://www.lemonde.fr

mais comme les infirmières et urgentistes réclamment du personnel au lieu de dire qu'il y a trop de clients, étrangers principalement....

Cette habitude de dire d'une conséquence qu'elle est la cause... pour ignorer justement la vraie cause à la base : la France est un pays fait pour 38 à 42 millions d'habitants, par pour 80 !