Confinement et violences conjugales : l'inquiétude

C'est une conséquence collatérale du confinement : l'augmentation probable des violences conjugales. Alors qu'il était interrogé par Europe 1, le coprésident de l'association de parents d'élèves FCPE Rodrigo Arenas a confié, dimanche, avoir " énormément de remontées de violences conjugales et les enfants, qui sont au bout de la chaîne, s'en prennent plein la figure ".

https://www.lepoint.fr

Et pas la peine de compter sur ces cons de flics qui ne servent à rien et qui ne font déjà rien en temps normal ! Pire, sortir pour éviter les coups ne fait pas partie des exceptions sur la dérogation et comme les flics sont par définition limités du bulbe... 

Quand à Marlène Schiappa, aucunes nouvelles !