... surtout quand on sait que toutes leurs porte-paroles ne sont pas des thons...

Miss France : jugé "sexiste" par des féministes, le concours attaqué aux prud'hommes

Mesurer au moins 1,70 m, être célibataire et "représentative de la beauté". Pour l'association Osez le féminisme, les critères pour participer à l'élection de Miss France sont "discriminatoires". Elle a annoncé lundi avoir saisi les prud'hommes, estimant que ce concours "sexiste" violait le droit du travail.

https://www.cnews.fr

... alors comment exiger que celles qui concourent à ce concours de beauté puisse en être ? Cherchez l'erreur !*

Certes, on n'est pas - et on n'a jamais été - fan de ce truc ; mais notons que presque toutes les fausses féministes -notamment toutes leurs porte-paroles - d'Osez sont toutes épilées aux aisselles... comme les Miss !!! Alors quand ce sera de vraies féministes, elles nous feront signe !

Ce sont d'ailleurs ces épilées qui ont saboté le (notre) discours de Défense du Poil Féminin avec leurs délires transgenre en faisant passer nos poilues pour des travelos. Résultat : plus aucune fille "normale" les laisse pousser. Autrement dit, ces abruties de fausses féministes ont réussi l'exploit d'inciter toutes les femmes à aller chez l'épilatrice ce qui était justement ce qu'on dénonçait et que des féministes "normales" auraient du dénoncer : le merchandising du corps de la femme !

Bande de connes !

 

 

* Notons d'ailleurs l'existence de concours de thons (Miss ronde par exemple) ; mais là, elles ne porte pas plainte alors que pourtant les motifs "droit du travail" invoqués contre les Miss France s'applique aussi aux Miss Rondes évidemment ! Encore du 2 poids 2 mesures et argument que je propose aux avocats des Miss France !