Virginie Calmels limogée de la direction des Républicains après ses critiques sur Laurent Wauquiez

LES RÉPUBLICAINS - Le président des Républicains Laurent Wauquiez a mis fin aux fonctions de sa N°2 Virginie Calmels, en conflit ouvert avec lui, a annoncé ce dimanche 17 juin à l'AFP une source au sein de la direction du parti. Jean Leonetti la remplace à la vice-pr

https://fr.news.yahoo.com

La seule raison pour laquelle cette bourgeoise était chez LR, c'est qu'il n'y avait pas de place pour elle chez Macron. Et quand on voit Aurore Berger, on comprend que la merde, on la laisse à Wauquiez !

Ça vaut aussi pour Ali Juppé à qui on n'a pas offert un siège assez grand pour son immense égo (son gros cul en somme) à LREM !

Crise à LR : Valérie Pécresse dénonce le "rétrécissement" de la droite

Si Laurent Wauquiez pensait calmer ses opposants au sein des Républicains, cela semble bien raté pour le moment. Au lendemain de l'éviction de Virginie Calmels, sa numéro 2, pour manque de solidarité avec la direction, le président de LR affronte encore des critiques ce lundi matin.

https://m6info.yahoo.com

Voir ce que j'ai écris dans le 1er article. Valérie m'a-t-elle lu ?

La vérité est qu'il n'y a qu'une seule ligne à LR, c'est pas d'alliance avec le FN. Wauquiez en bon héritier de Sarkozy tient le discours du FN mais fera le contyraire une fois élu, ce qui explique qu'il n'y a aps et d'y aura pas d'alliance. Alors pourquoi Juppé, Pécresse et Calmels font-elle scission puisque c'est exactement ce qu'ils veulent aussi ? Soit ils sont cons pour ne pas comprendre ça (pas à exclure) ; soit il y a une autre raison :

VIDÉO - Clash à LR : pour Rachida Dati, Virginie Calmels a mené "une bagarre d'ego" face à Laurent Wauquiez

POLITIQUE : RÉACTION - Invitée politique de la matinale LCI ce lundi matin, Rachida Dati, députée européenne et maire LR du 7e arrondissement parisien, a dit comprendre la décision de Laurent Wauquiez de limoger Virginie Calmels. Pour elle, il s'agit d'ailleurs moins d'un limogeage que d'une "bagarre d'ego" de la part de Virginie Calmels.

https://www.lci.fr

La seule réponse est éffectivement là : ils veulent tous la place et d'ailleurs ne disent strictement rien de ce qu'ils feraient s'ils l'avaient. Probablement la même chose !