... un des éléments du Djihad furtif que ne dénoncent même pas NDA (partisan du voile, autre élément du djihad furtif), FN, Philippot & Wauquiez.

Et quand c'est Libé qui pose la question... de manière d'ailleurs particulièrement alambiquée :

Harcèlement de rue : le féminisme devient-il secondaire ?

En lisant la tribune publiée par Libération, titrée "Contre la pénalisation du harcèlement de rue" (Libération du 27 septembre), j'ai rajeuni de plus de quarante ans. Ce n'est pas forcément désagréable, quoique l'aspect répétitif lasse quand même un peu.

http://www.liberation.fr

"des chercheurs prennent position contre la pénalisation d’un phénomène qui viserait particulièrement les hommes des classes populaires et racisées. Faut-il se taire au motif que l’agresseur est un opprimé ?"

Et non, c’est Libé qui pose la question, pas Valeurs Actuelles !!!

22090197_972379006246667_955931499244294139_n

Et c'est FEMEN qui s'y colle et pas les Identitaires ! Notons que cette action sera censurée par les médias télé collabos au contraire de leur action contre Roman Polanski.

Quand c'est FEMEN (tendance Inna) qui tient le discours que l'on n'entend pas à l'extrême-droite, ces cathos intégristes qui partagent, outre la quenelle, la plupart des valeurs sexistes et machistes des islamistes ; oui, on se dit que l'on n'a plus rien à voir avec cette extrême-droite-là, cette faschosphère imbécile même pas capable d'être raciste quand là ce serait presque acceptable, compréhensible et justifiable ! C'est dire à quel point ce sont des cons !

Mais soyons clair, la Gauche bobo est bien obligée de donner le change tellement il est évident, tellement il est impossible de cacher aux masses (sauf aux cons et aux naïfs bien sur), du moins à un certain nombre d'entre-eux ; et des femmes surtout parce que principales autant clientes de cette Presse que victimes de ces harceleurs dont elles voient bien, elles, qui ils sont à une écrasante majorité.